Sommaire

Les formes et les dimensions des serres varient énormément.

En général, les modèles les plus courants sont les plus économiques, car livrés en kit à monter soi-même.

Les modèles de serre les plus élaborés doivent être montés par le fournisseur à moins que vous ne soyez un bricoleur confirmé.

Serre traditionnelle

La serre traditionnelle

La serre dite « traditionnelle » présente des parois verticales. L'espace intérieur est le plus rationnel et convient particulièrement aux plantes grimpantes.

Certains modèles en kit sont équipés de leurs tablettes, principal accessoire interne de la serre.

 

La serre à parois inclinées

Serre à parois inclinées

La serre à parois inclinées, ou serre hollandaise, permet une meilleure pénétration du soleil hivernal, frappant les vitres à 90°. Les parois inclinées présentent une moins grande résistance au vent, il faudra donc les privilégier dans les pays très venteux.

La serre hollandaise a de plus grands panneaux que la serre traditionnelle et projette dès lors moins d'ombre sur les plantes.

 

La serre curvilinéaire

Serre curvilinéaire

Elle est conçue pour laisser entrer le maximum de lumière tout au long de l'année. La multiplication de ses plans permet de toujours présenter une face perpendiculaire aux rayons solaires.

Sa forme entraîne cependant une perte de hauteur sur les côtés qui peut présenter un inconvénient. Par ailleurs, c'est un type de serre coûteux en raison de sa structure très élaborée.

 

La serre polygonale

Serre polygonale

La serre polygonale est en général plus un accessoire de jardin qu'un lieu destiné à la culture. Son espace interne est réduit et peu pratique et convient surtout à la culture de petites plantes en pots.

Pour les petits modèles, la surchauffe peut devenir un problème en raison de la faible taille des vasistas. De plus c'est un modèle de serre coûteux.

Aussi dans la rubrique :

Choix d’une serre

Sommaire