Ventilation de la serre de jardin

Sommaire

La ventilation de la serre est un point essentiel pour une serre, avec le chauffage, l'isolation, et l'arrosage.

Il est indispensable d'aérer une serre en toute saison pour assurer la croissance harmonieuse de vos plantes : la ventilation permet d'expulser l'air humide et confiné qui favorise également les maladies.

2 méthodes de ventilation d'une serre

La ventilation naturelle

La ventilation naturelle est celle où l'air chaud s'échappe tandis que l'air froid entre par des conduits d'aération.

Pour une bonne ventilation, il faudra veiller à ce que la serre dispose de suffisamment de châssis ouvrants :

  • Les spécialistes considèrent que la surface de châssis ouvrants doit représenter 20% de la surface au sol.
  • Les châssis ouvrants doivent pouvoir s'ouvrir en formant un angle de 50%.
  • Les prises d'air latérales favorisent le mouvement de l'air : l'air frais est aspiré latéralement, se réchauffe à l'intérieur de la serre et ressort par les châssis ouvrants.

Pour les petites serres, l'ouverture de la porte peut représenter une ventilation supplémentaire importante.

 

La ventilation forcée

Lorsque la serre ne possède pas une ventilation naturelle suffisante, il faut utiliser des ventilateurs :

  • Les ventilateurs doivent brasser l'air à faible vitesse afin d'éviter les courants d'air.
  • Les ventilateurs doivent être placés en hauteur.

C'est un système coûteux qui n'est pas reconnu pour meilleur que celui de la ventilation naturelle.